Design Map

Design Map

*L'annuaire des designers de Rhône Alpes

Accueil /  Information du design /  Les pratiques du design /  Les modalités de protection du design

Les pratiques du design

Les modalités de protection du design

protec

 

Le design a la particularité de disposer de plusieurs moyens de protection juridique. La création du designer est protégée ab initio, « du seul fait de sa création », par le droit d’auteur. Elle peut ensuite être protégée, après dépôt auprès d’une instance compétente, par le droit des dessins et modèles, le droit des marques et le droit des brevets. Cette double protection est notamment utile à l’étranger, où le droit d’auteur n’est pas toujours reconnu. En tant que personne morale, le commanditaire, qui ne bénéficie pas de la protection du droit d’auteur, peut et a intérêt à protéger la création qu’il souhaite exploiter en la déposant à l’INPI (Institut national de la propriété industrielle).

Partage

La propriété intellectuelle

Le droit d’auteur : droit de propriété intellectuelle accordé à un auteur pour la création d’une oeuvre.

La propriété industrielle

Le droit des marques : la marque est un « signe » servant à distinguer précisément les produits ou services de ceux des concurrents.

Le droit des dessins et modèles : l’apparence des produits relève d’une protection par « dessins et modèles », selon qu’ils se matérialisent par des éléments graphiques de deux dimensions, des dessins, ou de trois dimensions, des modèles.

Droit des brevets : le brevet protège une innovation technique, c’est-à-dire un produit ou un procédé qui apporte une solution technique à un problème technique donné.

L’enveloppe Soleau

L’enveloppe Soleau constitue pour l’inventeur une mesure conservatoire pour une demande de brevet qui ne serait pas déposée immédiatement. Elle n’est pas un titre de propriété industrielle.

Crédit photo : Alice Ferré
Prédiction

Précédent
Les livrables du design
Suivant
Les modes de rémunération